Bonjour tout le monde. Le soleil et la chaleur reviennent peu à peu et ça fait du bien au moral. Avez-vous vu le nouveau design du blog ? Qu’en pensez-vous ?
Aujourd’hui, c’est un article un peu particulier que je vous propose de lire, et cela tout les 1er de chaque mois.

En effet, en me baladant sur plusieurs blogs, j’ai vu qu’il y avait un concept d’écriture, alors ni une ni deux, j’ai envoyé un mail à Les jolies plumes et me voila inscrite pour me ‘mettre à nue’, pour ce premier thème.

 

 » Une lettre reçue ou une lettre qu’on envoie, à cette personne très loin – par les kilomètres, une dispute ou un peu plus – une lettre dans laquelle votre héros se dévoile, s’excuse ou pardonne, entretient ou tente de raviver – faire renaître – le lien. Une lettre d’amour, une lettre de haine, une lettre de confession, une lettre d’amitié, une lettre pour se retrouver – vous avez l’entière liberté ! Alors, à qui votre héros écrit-il ou de qui reçoit-il une lettre ? Que révèle-t-il ou que découvre-t-il ? En quoi cette lettre est-elle importante ? « 

 

 

« R,
Rappelle toi ce samedi 11 novembre 2011, nous nous embrassions pour la première fois, quatre petits jours après notre premier regard. Ce premier regard, que nous avons eu dans un lieu un peu insolite pour une rencontre.
Rappelle toi les bons moments que nous avons passés ensembles, ils sont si rares… Les jours défilent, les mois passent et viennent nos un an… Ah les un ans, les couples le fêtent dignement, c’est tout de même une étape à passer, les un ans. Mais nous, nous devions pas être un couple comme les autres, non vraiment pas. Nous avons échangés nos cadeaux, dans ta voiture, avec comme repas un McDo. Oui nos un ans, nous les avons fêté comme cela. Mais nous savions que nos sourires devant nos familles respectifs et nos amis n’étaient que façade, nous nous lassions l’un de l’autre, les nombreuses disputes et séparations peuvent en témoigner.
Malgré cette façade, nous avons décidé d’habiter ensemble. Fatale erreur ! Cela n’a fait qu’empirer au point qu’un jour de Juillet 2013 tu a failli me frapper. Je suis retourné chez mes parents, nous avons réessayer de sauver notre ‘couple’, ça n’a pas marché.
Et en novembre, une semaine avant nos deux ans, j’ai décidé de te quitter. J’ai compris que je ne pourrai vivre avec une personne qui voudrait gérer ma vie, et me faire être la personne telle qu’il voudrai que je soit.
Cette décision, R, vois-tu, je ne la regrette pas, car à ce jour, je suis bien plus heureuse qu’il y a deux ans. Je fais mon petit bonhomme de chemin, j’avance à mon rythme et ma vie est bien plus belle maintenant.
Si un jour tu lis cette lettre, sache que je t’ai détesté et méprisé au plus haut point, mais aujourd’hui, ces quelques écrits viennent mettre un point final à cette histoire qui m’as totalement détruite de l’intérieure.
Je suis heureuse sans toi, et oui tu vois, tu n’étais au final pas important à mon bonheur, et j’irai même jusqu’à dire que mon bonheur n’étais pas toi. Mais je sais qu’un jour mon bonheur je le retrouverai et ce jour là tu ne sera qu’un petit point dans ma vie. « 

 

Le thème de ce mois de Juin est : La lettre.
(Source photo : Pinterest)

 

Si vous aussi, vous-voulez faire parti du projet n’hésitez pas à envoyer un petit mail à  latelierdesjoliesplumes@gmail.com 

 

8 thoughts on “Les jolies plumes : La lettre”

  1. Wao ton texte est vraiment touchant et aborde un thème vraiment pas facile. Je ne sais pas si c'est personnel, mais j'aime beaucoup la note d'espoir qu'il y a dedans et je pense qu'il pourrait être utile à pas mal de personne !

  2. Cette lettre est très belle et très triste, j'espère de tout cœur que ça va mieux pour toi.

    Après ton joli look maintenant une incroyable lettre, tu as beaucoup de qualités dans des domaines très variés ! Alors il faut que tu gardes le sourire, ne fais pas attention à ceux qui te font du mal.

  3. Maintenant tout va mieux pour moi, cette lettre m'a permise de m'éloigner de cette relation toxique et d'y mettre un terme psychologiquement.
    Malgré les épreuves et les mauvaises personnes qui ont pu m'entourer, je me relève toujours :).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *